vendredi 5 juin 2009

Un max de tests pour le HTC Touch Pro 2 !

Alors qu’il n’est pas encore officiellement disponible dans notre beau pays, le Touch Pro 2 l’est dans d’autres pays comme l’Angleterre. Ainsi, des tests du tout dernier mobile de HTC fleurissent, et il faut bien avouer que ces derniers sont vraiment élogieux.

Appareil professionnel, multimédia, excellentes performances, interface au summum de ce qui se fait sur les mobiles Windows, les conclusions laissent rêveurs !

Je vous propose donc pèle-mêle les articles dédiés au TouchPro 2 diffusés sur différents webzines, triés par catégorie :

Déballages :
Tracy & Matt
PocketNow

Vidéo de découverte de l’appareil :
PocketNow : hardware | software

Tests :
Tracy & Matt : 1ère partie | 2nde partie
Tests vidéos de NewDawnOy (3 parties)
PDA24-7 : 1ère partie | 2nde partie
PocketNow

Et en bonus, une galerie de photos comparatives avec l’iPhone :)

Voilà donc de quoi lire en attendant le test prochain du TouchPro2 sur ITMobility.

jeudi 4 juin 2009

Bientôt un Sony Ericsson Xperia X2 ?

C’est en effet la rumeur qui court ces derniers temps… Et celle-ci s’est amplifiée avec l’apparition d’une photo volée que voici :

sony-ericsson-x2-rumor-1

Comme on peut le remarquer, on retrouverait donc un clavier à la TouchPro 2 permettant de se relever. Les panels devraient aussi être de la partie.

Néanmoins, pas de touche Windows en façade, ce qui tendrait à suggérer qu’il ne serait pas fourni avec Windows Mobile 6.5.

Une nouvelle forte intéressante aux vues des qualités du précédent Xperia X1.

lundi 25 mai 2009

Premier test du HTC Touch Pro2…

Alors que des petits chanceux ont réussis à se procurer le HTC Touch Pro2, WindowsPhone.nl a pu effectuer un test du dernier né de HTC.

htc_touch_pro2_review_19

Leur avis est vraiment excellent, à tel point qu’ils recommandent carrément l’achat du mobile.

Les performances sont apparemment au rendez-vous, et serait même meilleures que sur le Touch Diamond2 que nous avons testé le mois dernier.

Vous trouverez le test sur WindowsPhone.nl (en néerlandais) ou via l’outil de traduction de Google.

lundi 18 mai 2009

Premier aperçu des prérequis matériels de WM7

Les pré-requis techniques pour Windows Mobile 7 sont apparus récemment. Comme vous pouvez le voir, les spécifications de ce "chassis 1" sont extrêmement intéressantes :

Windows Mobile 7 Chassis 1 Specification

Core requirements:

* Processor: ARM v6+, L2 Cache, VFP, Open GL ES 2.0 graphics HW (QCOM 8k, Nvidia AP15/16 and TI 3430 all meet spec)
* Memory: 256MB+ DRAM, 1G+ Flash (at least 512MB fast flash – 5MB/s unbuffered read @4K block size)
* Display: WVGA (800×480) or FWVGA (854×480) 3.5” or greater diagonal
* Touch: Multi-touch required
* Battery: Sufficient to meet Days of Use LTK requirements.
* Controls: Start, Back, Send and End are required (soft controls allowed as long as they are always present).

Peripherals:

* Camera: 3MP+, flash optional, 2nd camera optional (VGA resolution sufficient)
* GPS: aGPS required
* Sensors required: Light Sensor, Compass (3 axis, 5 degrees, 100 Hz sample rate), Accelerometer (3 axis, 2mg resolution, 100 Hz sample rate)
* USB: High speed required, 20 MB/s transfer rate.
* BlueTooth: BT2.1 required, must run MSFT BT stack, CSR BlueCore6 or later recommended.
* Wi-Fi: 802.11B/G required, must run MSFT Native Wi-Fi stack, Atheros 6002 or Broadcomm 4325 recommended.
* Connectors: Micro USB and 3.5mm Audio required.


On notera tout particulièrement l'accélération graphique, la quantité de RAM et de ROM demandée, la taille d'affichage minimale (800*480 !), le multi-touch, et les périphériques (GPS, boussole, capteur de lumière, USB2...).

Cette plateforme s'annonce vraiment alléchante !

mardi 5 mai 2009

Windows MarketPlace for Mobile : la mise au point

Depuis l’annonce officielle de MarketPlace et son ouverture aux développeurs, on a pu lire tout et n’importe quoi (et surtout n’importe quoi !) sur les conditions d’insertion d’une application dans le MarketPlace.

screen145

En effet, on parle ci et là de conditions d’utilisation pires que celles d’Apple sur son AppStore !

Il est donc temps de dire faire le point sur ces conditions d’utilisation, ou plutôt de SIMPLEMENT les lire… Vous les trouverez sur le site de Microsoft.

Les voici :

Prohibited Application Types:

 

1. Applications that are or distribute alternate marketplaces for content types (applications, games, themes etc.) that are sold or otherwise distributed through Windows® Marketplace for Mobile.
2. Applications that link to, incent users to download, or otherwise promote alternate marketplaces for content types that are sold or otherwise distributed through Windows
Marketplace for Mobile.
3. Applications that promote or link users to a website, or contain functionality within the application itself, which encourages or requires the user to purchase or pay to upgrade the application outside of Windows® Marketplace for Mobile.
4. Applications that enable VoIP (Voice over IP) services over a mobile operator network.
5. Applications that sell, link to, or otherwise promote mobile voice plans.
6. Applications that display advertising that does not meet the Microsoft Advertising Creative Acceptance Policy Guide http://advertising.microsoft.com/creative-specs.
7. Applications that replace, remove or modify the default dialer, SMS, or MMS interface.
8. Applications that change the default browser, search client, or media player on the device.
9. Applications with an OTA (over the air) download >10 MB.
10. Applications that run code outside Microsoft runtimes (native, managed, and widgets)
11. Applications that publish a user’s location information to any other person without first having received the user’s express permission (opt-in) to do so, and that do not provide the user a means of opting out of having their location information published.
12. Applications that publish a user’s data from their mobile device to any other person without first having received the user’s express permission (opt-in) to do so, and that do not provide the user a means of opting out of having their data published. A “user’s data” includes, without limit, contacts, photos, SMS or other text communication, browsing history, location information, and other data either stored on the mobile device or stored in the “cloud” but accessible from the
mobile device

Nous allons donc tenter d’expliquer ces 12 points d’une façon la plus objective possible. Sont donc interdites sur MarketPlace :

1. Les applications qui concurrencent le MarketPlace ou permettent de vendre des applications, jeux ou autre, déjà en vente sur MarketPlace.

Clause permettant d’éviter de se créer une concurrence via son propre service.

2. Les applications qui font de la publicité pour des solutions concurrentes de MarketPlace et qui vendent des applications présentes sur MarketPlace.

Idem que la clause 1.

3. Les applications qui proposent, via un site web ou directement dans l’application, une fonction d’upgrade payante.

Il s’agit là encore d’une clause de protection du MarketPlace, mais aussi d’éviter à l’utilisateur d’acheter quoi que ce soit en dehors du MarketPlace, avec les risques que cela encours. Il est à noter que cela ne concerne que des upgrades PAYANTS.

4. Les applications permettant de faire de la VoIP via le réseau des opérateurs mobile.

Cette fois ci, il s’agit d’une clause protégeant les opérateurs mobile, qui, il faut le rappeler, seront partenaires de Microsoft dans le MarketPlace. Toutefois, il faut souligner le fait que cette interdiction ne concerne que la VoIP via le réseau des opérateurs (et donc GSM/GPRS/EDGE/3G/3G+). On peut donc en déduire que les applications comme Skype qui fonctionnent via WiFi seront les bienvenues.

5. Les applications proposant des forfaits de téléphonie mobile.

Là encore, protection des opérateurs mobile.

6. Les applications proposant de la publicité non approuvée par Microsoft.

On peut parler ici de protection des utilisateurs contre de la publicité par forcément demandée. On peut penser à de la publicité pour “adultes”.

7. Les applications qui modifient, remplacent ou suppriment le dialer, ou les interfaces SMS et MMS.

Là encore, cette clause peut être là pour protéger l’utilisateur ainsi que l’opérateur mobile. L’utilisateur, car une interface totalement différente de celle d’origine peut être perturbante. Les opérateurs, car aider des personnes n’utilisant pas les produits d’origine ou mis en place par l’opérateurs (dans le cas de ROMs opérateurs) est très difficile.

8. Les applications qui changent le navigateur, le lecteur multimédia ou le moteur de recherche sur l’appareil.

Cette clause parait abusive. Néanmoins, celle-ci sera surement appliquée dans le cas où la dite application change un des éléments par défaut sans donner le choix à l’utilisateur.

9. Les applications dont le téléchargement est supérieur à 10Mo / Les applications téléchargeant plus de 10Mo de données.

Cette clause est la plus difficile à comprendre. Il s’agit soit d’interdire les applications >10Mo ou les applications téléchargeant des éléments >10Mo. Cependant, il est douteux que Microsoft se prive d’applications de streaming.

10. Les applications utilisant autre chose que du code managé, natif ou des Widgets.

Cette clause interdit donc les “petites” applications à base de script.

11. Les applications qui publient les informations de localisation de l’utilisateur sans l’accord express de celui-ci.

Cette condition est purement là pour protéger l’utilisateur. Ne pas divulguer ce genre d’information à son insu est parfaitement compréhensible.

12.  Les applications permettant de récupérer des informations de l’utilisateur sans son accord express tel que des SMS, des contacts, l’historique du navigateur…

Comme la clause précédente, il s’agit encore de protéger l’utilisateur.

Il est de plus important de rappeler que, même si une application n’est pas approuvée par Microsoft pour un des raisons ci-dessus, vous pourrez tout de même l’installer par vous même. Et oui, MarketPlace n’est pas le seul moyen d’obtenir ou d’installer une application. Le forum XDA-Developers a encore un bel avenir.

J’espère que vous aurez une meilleure visibilité de ce que proposera donc le MarketPlace, et que vous pourrez vous faire votre propre opinion sur ses conditions d’utilisation.

mercredi 29 avril 2009

[ITMobility] – Test du HTC Touch Diamond 2

Nous allons vous présenter notre test de la seconde édition du Diamond par HTC.

IMG_1213

L’appareil

Nous avons testé à plusieurs reprises le premier Diamond, sorti il y a presque un an déjà, et la première chose qui nous a ravi a été de trouver une batterie de 1100mAh livrée avec le téléphone qui permet d'avoir une autonomie d'environ quatre jours. C’est ce qui faisait incroyablement défaut sur le Diamond 1 avec sa batterie de 900mAh.

Le téléphone en lui même a un air de famille indéniable avec la première version. La coque arrière en revanche n’est plus en forme de facettes de diamant mais lisse et laqué.

IMG_1218

Une barre de zoom a été ajoutée juste en dessous de l'écran et quatre boutons sont présents en bas du téléphone (décrocher, Windows, retour arrière, raccrocher).

Le reste est plutôt standard chez HTC : boutons de volume sur le coté gauche, port extUSB en bas, stylet à droite et bouton power en haut. A noter que le bouton power est beaucoup plus agréable que celui du Diamond premier du nom.

IMG_1214IMG_1215 IMG_1216IMG_1217

Le Packaging

Comme nous l'avons détaillé précédemment dans un autre article, nous avons été assez déçu de ce package.

Habitués à mieux de la part de HTC, nous aurions apprécié quelque chose de plus soigné à l'image du package du Touch HD. Même la carte micro SD ou une simple housse manquent à l'appel. C’est le gros point noir du Diamond2.

Utilisation

La première chose qui saute aux yeux, c’est la réactivité de l'appareil... Woooooh ! HTC a vraiment optimisé son TouchFLO 3D sous Windows Mobile 6.1 ! Tout répond immédiatement, de façon fluide et sans aucun anicroche. Même si la configuration matérielle est pratiquement la même que le Touch HD, il faut remarquer que la réactivité du Diamond2 est vraiment supérieure.

L’exemple parfait étant le temps de lancement du navigateur Opera : il n’y en a pas, c’est simplement immédiat !

Selon HTC, l'upgrade vers Windows 6.5 sera gratuite. En espérant que cette nouvelle ROM soit aussi bien finie que celle fournie d’origine.

Les boutons sont agréables à utiliser et répondent assez bien. Il sont de plus rétro-éclairés.

Le menu Démarrer de Windows Mobile a lui été remplacé au profit du menu applications de HTC, reprenant un peu le concept du menu Démarrer de Windows Mobile 6.5.

Il faut absolument parler aussi de la surcouche TouchFLO 3D. Cette nouvelle version (nom de code Manilla 3) va encore plus loin dans le maquillage/remplacement de l’interface par défaut de Windows Mobile. Nous en parlions juste au-dessus, le menu Démarrer déroulant a donc disparu, l’appui sur une icône de notification en haut de l’écran affiche un écran dédié, l’interface des contacts elle aussi est modifiée, permettant d’un coup d’oeil, de visualiser/envoyer un SMS à ce contact, visualiser les e-mails reçu de ce contact, ou encore de voir les appels de ce dernier.

Un onglet Calendrier fait aussi son apparition, remplaçant (en partie seulement) la vieillissante version intégrée à Windows Mobile.

Le revers de cette énorme surcouche est que la consommation mémoire est vraiment importante : au boot, 70% de la mémoire est utilisée ! A titre de comparaison, en utilisant une version “de base” de Windows Mobile 6.5 – oui oui, 6.5 – sur le Touch HD, nous n’utilisons que 28% de la mémoire…

Pour continuer la partie utilisation, nous avons trouvé le capteur de luminosité un peu lent à réagir. En effet, il est plus rapide pour augmenté la luminosité que pour la baisser. La barre de zoom utilisable dans plusieurs applications (Opera, photo) ne nous a pas vraiment parue indispensable, nous aurions préféré que HTC opte plutôt pour un écran un peu plus grand.

Un défaut de conception provient de la fonction “home” qui est en fait le bouton raccrocher.

En effet, il suffit alors de vouloir revenir à l’écran d’accueil lors de la réception d’un appel pour raccrocher à la personne qui nous appelle ! HTC aurait du choisir un bouton home plutôt qu'un bouton Windows qui s’avère assez peu utile.

Enfin, le stylet magnétisé, nouveauté sur le Diamond 1, n'est plus présent sur le téléphone. On est revenu à l'ergot.

Conclusion

Nous avons été très satisfait surtout concernant la réactivité du téléphone. Au niveau hardware, il a quasiment les mêmes caractéristiques que le Touch HD mais répond mieux.

Un smartphone que nous vous conseillons chaudement !

Les plus :

  • boutons agréables
  • très réactif
  • joli design
  • batterie 1100mAh
  • gyroscope
  • GPS

Les moins :

  • bouton home = raccrocher
  • pas de bouton pour prendre des photos
  • bouton Windows pas réaffectable
  • stylet non magnétique
  • pas de pad directionnel
  • pas de prise jack 3.5mm
  • pas de carte microSD ni de housse fournies

Pour terminer ce test, nous aimerions une nouvelle fois remercier notre partenaire eXpansys pour le prêt du téléphone.

Enfin, quelques photos comparatives avec le HTC Touch HD :

IMG_1219IMG_1220 IMG_1221IMG_1222<br/><a href="http://video.msn.com/video.aspx?vid=1e18a214-5b9a-4544-b7bc-43d3cbd6aeae" target="_new" title="ITMobility - Test du HTC Touch Diamond2">Video: ITMobility - Test du HTC Touch Diamond2</a>

dimanche 26 avril 2009

Un test complet pour le Gigabyte T1028M

Composé de trois parties (déballage, test, et retour d’information après une semaine), ce test va vous permettre de faire connaissance avec le dernier netbook transformable de Gigabyte.

T1028M 046

Sorte de grand frère 10” du M912, le T1028M est donc testé par Chippy de UMPC Portal.

Ses conclusions sont extrêmement encourageantes. Ayant aussi pu tester le M912 l’an dernier, il trouve le T1028M bien mieux réussi : meilleure autonomie, WiFi N, pavé tactile multi-touch…

Les trois parties regorgent d’informations intéressantes donc, à lire pour tous ceux intéressés par ce netbook.

Vidéos du EeePC T91

Des vidéos du EeePC T91 sont enfin disponibles proposant de rapides démonstrations de la machine.

Annoncé à 549$ aux Etats-Unis, des rumeurs laissent toutefois penser que ce prix pourrait être revu à la hausse dans notre beau pays. Enfin, si le modèle vendu ici est exactement le même, c’est-à-dire possédant un tuner TNT. En effet, ce genre d’équipement est soumis à une taxe en France.

dimanche 19 avril 2009

[ITMobility] – Déballage du HTC Touch Diamond 2

Grâce à notre partenaire eXpansys, nous avons pu obtenir un HTC Touch Diamond 2 dans sa version finale et commerciale Européenne (et donc en langue anglaise). Nous vous proposons donc une petite série de photos du déballage, accompagnée de quelques remarques.

IMG_0539

On peut d’abord faire le point sur la boite du mobile : il s’agit d’une boite vraiment petite, la même taille en largeur et hauteur que celle du Touch HD, mais presque deux fois plus fine.

IMG_0535IMG_0534

En revanche, le contenu du package et sa présentation sont vraiment limites pour un téléphone de cette gamme.

En effet, le carton à l’intérieur ressemble à du carton d’emballage d’œuf, et pour le contenu, pas de housse (ou de “chaussette”), pas de carte microSD… En bref, le strict minimum (câble usb, chargeur, écouteurs usb – il n’y a pas de prise casque 3.5mm sur le Diamond 2 – stylet de rechange, protection d’écran, manuels et CDs) !

IMG_0536 IMG_0537

Concernant l’aspect matériel du téléphone, celui-ci est tout de même fort joli, et vraiment léger. Le mélange entre le métal de la façade, et le plastique “gloss” de la coque arrière est du meilleur effet. De plus, on remarquera que les facettes de diamant du Diamond premier du nom ont disparu au profit d’un dos lisse et plat, bien plus pratique pour le poser.

La batterie, une 1100mAh, devrait être bien plus adaptée que celle fournie avec le précédent Diamond. Les boutons répondent bien et sont agréables à utiliser.

IMG_0540 IMG_0541 IMG_0542 IMG_0543

Petit bémol, le stylet, qui depuis le Diamond justement était passé à une fixation magnétique est maintenant repassé à la “bonne vieille” fixation mécanique : en bref, il est retenu par un petit ergot… Quid du vieillissement ?

Vous en saurez davantage lors de la sortie de notre test ;)

En attendant, n’hésitez pas à nous poser, dans les commentaires, les questions qui vous taraudent concernant le HTC Touch Diamond 2, nous nous ferons un plaisir d’y répondre.

mercredi 15 avril 2009

Le Touch Diamond 2 officiellement disponible !

Et c’est chez notre partenaire eXpansys que l’on peut le trouver. En effet, depuis aujourd’hui, le Touch Diamond 2 est disponible, en version EU, c’est-à-dire en langue anglaise, au prix de 459.99€

HTC Touch Diamond2 + Offre de réduction de 20€ (Anglais, Wi-Fi, GPS)

En revanche, si le mobile vous intéresse, eXpansys propose, à l’achat d’un Touch Diamond 2 et pour un temps limité, un bon de réduction de 20€ si vous entrez le code “TOPAZE”.

mardi 14 avril 2009

[ITMobility] – Test du Palm Tréo Pro

Nous avons eu l’opportunité de tester le dernier téléphone Windows Mobile de Palm, j’ai nommé le Palm Tréo Pro. Comme son nom l’indique, celui-ci est avant tout destiné au marché professionnel, avec son clavier complet en façade, lui donnant un petit air de gros BlackBerry

IMG_1203

Packaging

Le package est vraiment bien soigné, la boite étant petite et assez jolie. On y trouve le téléphone, la batterie, le stylet, le chargeur, le câble micro USB (nous y reviendrons plus tard), et les manuels.
Par contre aucune sacoche, étui ou encore “chaussette” n'est fournie afin de protéger l'appareil. C’est là la seule chose qui manque vraiment.

IMG_1202

Design

Le téléphone, construit par HTC, est plutôt fin mais assez large à cause du clavier physique. Nous avons apprécié le pad central directionnel entourés de quatre boutons (Windows, OK, calendrier et mail) et aussi la possibilité d'avoir deux soft buttons sur l'écran.

IMG_1210

Il faut souligner le fait que les fonctions des boutons physiques sont doublés à l’utilisation de la touche blanche en bas à gauche du clavier. En effet, un appui sur la touche blanche suivi d’un appui sur un des boutons de fonction amène alors une autre fonction. Ex : le bouton Windows, qui ouvre le menu Démarrer le d’appareil, se transforme en bouton “File Explorer” quand on le combine à la touche blanche. La solution est pratique, même si elle oblige à mémoriser la double fonction de chaque touche.


En haut, à côté du bouton power se situe un interrupteur permettant de basculer très rapidement en mode vibreur, bouton que l'on retrouve souvent sur les téléphones destinés aux professionnels.

IMG_1207

Sur le côté droit Palm a choisit de mettre le port infrarouge ainsi qu’un bouton pour activer directement le WiFi. Bien pensé, mais malheureusement un peu dur à enclencher, celui-ci étant un peu trop enfoncé dans la coque.

IMG_1204 

On retrouve sur le côté gauche les touches de volume ainsi que celle de l’appareil photo. Celles-ci sont par contre très agréables à utiliser, dépassant légèrement de l’appareil.

IMG_1205

A l’arrière se trouve l’objectif de l’appareil photo, ainsi qu’un gros logo “Palm”. La peinture noire, de type gloss, s’avère être un véritable aimant à empreinte, ce qui gênera les plus maniaques.

IMG_1208

Enfin, en dessous de l’appareil se trouvent la prise mini jack stéréo ainsi que le port micro USB. Et oui, pas de port mini USB comme on peut en trouver sur une très grosse majorité d’appareil Windows Mobile, mais un port micro USB, port qui devrait, à l’avenir, s’imposer comme standard. Néanmoins, à l’heure actuelle, c’est davantage un inconvénient qu’un plus, les câbles micro USB n’étant pas pour le moment monnaie courante.

IMG_1206

Utilisation

Après environ une semaine d’utilisation, notre avis est assez mitigé. En effet, nous estimons que ce téléphone se situe en fait entre un Smartphone et un PocketPC.

Un Smartphone dans la mesure où il a l'avantage d'avoir un clavier physique juste en dessous de l'écran et un PocketPC car il dispose d'un écran tactile. Malheureusement, du fait de la taille réduite de l’écran tactile, on se retrouve souvent à utiliser le pad plutôt que directement l’interface tactile, le téléphone ne possédant pas de surcouche permettant le défilement au doigt.

En effet, malgré une bonne résolution de 320x320 pixels (c’est-à-dire davantage qu’une majorité des appareils Windows Mobile de précédente génération), Palm a choisi d’augmenter les DPI afin d’obtenir un affichage plus gros. En gros, on se retrouve ainsi avec une image proche de ce qu’on peut avoir avec un écran 240x240.

Concernant le clavier, là aussi notre avis est mitigé. Il est incontestable qu’un clavier complet directement sous l’écran est typiquement le moyen le plus ergonomique de rentrer du texte. En revanche, celui du Palm Tréo Pro laisse un peu à désirer, principalement du fait de la taille de ses touches, qui sont trop rapprochées et trop petites.

IMG_1209

La touche espace est, par exemple, légèrement plus sensible que les autres touches. Par conséquent, on tape souvent deux espaces au lieu d'un seul.

Enfin, le stylet est difficile à retirer de son emplacement. Heureusement, grâce au pad, nous n'avons pas eu à l'utiliser régulièrement lors de notre utilisation.

Le système de verrouillage du téléphone est par contre vraiment bien pensé. Il suffit soit d'appuyer sur le bouton raccrocher ou sur le bouton power. S'affiche alors l'heure et la date sur l'écran. Par contre le déverrouillage s'effectue soit en appuyant sur n'importe quel bouton se trouvant au dessus du clavier soit sur le bouton power, puis en appuyant sur le bouton valider du pad central. L'appui sur les boutons Windows, calendrier ou mail ne sont pas très judicieux car s'ouvrent alors les applications associées au bouton sachant qu'il faudra tout de même appuyer sur le bouton central du PAD pour déverrouiller l'appareil.

IMG_1212IMG_1211

Pour utiliser le GPS intégré, Google Maps et Webraska ont été installés par défaut sur le téléphone. Les deux logiciels sont des solutions offboard, obligeant l’utilisation d’un forfait data. Aucune des deux ne peut rivaliser avec un réel logiciel de navigation comme TomTom.

Conclusion

Vous l’aurez compris, la conclusion est elle aussi mitigée.

L’excellente idée d’intégrer un clavier complet est donc gâchée par la petitesse des touches. Aucune surcouche n’est ajoutée à Windows Mobile, qui dans sa version 6.1, il faut l’avouer, manque cruellement d’ergonomie pour être utilisée au doigt. Peut être était-ce stratégique, Palm préférant se concentrer sur le développement de Web OS qui sortira prochainement avec le Palm Pré. Son autonomie, en revanche est plutôt bonne, avec environ trois jours d’utilisation (avec le push-mail activé).

Ce téléphone pourra donc probablement satisfaire un professionnel, qui une fois le petit clavier maitrisé, disposera d’un téléphone autonome, et proposant toutes les connectivités possibles aujourd’hui.

Les plus

  • Clavier trop petit mais peut être pratique pour une utilisation professionnelle une fois maitrisé
  • Bouton wifi, bouton silence et 4 boutons autour du pad central en plus des 2 soft buttons
  • écran tactile
  • GPS intégré
  • lorsqu'on éteint l'écran, affichage de l'heure et de la date
  • prise jack 3,5mm

Les moins

  • Petites touches trop rapprochées du clavier
  • écran trop petit
  • pas de surcouche permettant une utilisation plus aisée au doigt
  • port micro USB
  • pas de sacoche
  • pas de carte micro SD fournie

 

Enfin, nous aimerions remercier une nouvelle fois notre partenaire eXpansys pour le prêt du téléphone.

mercredi 8 avril 2009

Aperçu de Windows Mobile 7 dans une vidéo ?

C’est ce que l’on pourrait croire à la vue de la dernière pub de Microsoft concernant leur offre Software+Service : 

4N35vlmIq4x9hw2ZM3nUizVUYkn2KmTAG3FCZKNDUJUA6c4Srj0o4tPz12N0

Ces photos sont donc extraites de la vidéo mais ne sont en fin de compte qu’une application Flash tournant sur un système déjà existant… autrement dit, Windows Mobile 6.1 voire 6.5.

En revanche, il se peut que ces images puissent au moins nous donner une idée de ce que prévoient les ingénieurs de Microsoft concernant la prochaine mouture majeure de leur système mobile.

Des thèmes de “designers” intégrés à WM6.5

En effet, afin de rendre leur tout dernier système mobile plus attrayant, Microsoft a demandé à plusieurs designers célèbres de créer des thèmes, thèmes que voici :

wm65themes

Tout les goûts sont dans la nature, mais il faut avouer qu’il y a du choix, du plus simple au plus extravagant.

Qu’en pensez-vous ?

Rumeur : Windows 6.5 ne serait pas le dernier 6.x ?

En effet, c’est la rumeur qui court actuellement : la version 6.5 du système mobile de Microsoft ne serait pas le dernier de la série, et une nouvelle version pourrait paraitre avant que Windows Mobile 7 ne sorte.

Il faut en revanche penser davantage à un “service pack” plus qu’à une réelle nouvelle version.

Nouvelles du Touch Diamond II

On retrouve donc le Touch Diamond II dans deux vidéos : une présentation de son hardware ainsi que son déballage.

Au menu, très peu de nouvelles informations, les vidéos étant muettes et accompagnées de musique. En revanche, on peut apercevoir un étui fourni avec le Touch Diamond II : étui en “cuir” ou plutôt du type “chaussette” comme on peut trouver avec le Touch HD, l’avenir nous le dira, probablement très prochainement.

Voici donc les vidéos :

lundi 30 mars 2009

Dernière build de WM6.5 disponible sur le Touch HD

Il semble que la dernière build disponible de Windows Mobile 6.5 soit déjà disponible pour le Touch HD.

On peut donc y voir les dernières modifications dont nous parlions il y a peu.

Utilisant moi-même cette version de ROM, je vous propose de me poser vos questions sur Windows Mobile 6.5 et je me ferais un plaisir d’y répondre dans un prochain post.

vendredi 27 mars 2009

Premières images de Windows Mobile 7 ?

Alors que Windows Mobile 6.5 n’est pas encore sorti, WMPowerUser propose des captures d’écran qui seraient extraites du prochain OS de Microsoft pour téléphone, Windows Mobile 7.

wm71wm72wm73
Ecran d’accueil, Live Maps, et l’interface Zune

Dans ces captures, on peut apercevoir un écran d’accueil totalement remanié, de la transparence partielle dans les menus, mais aussi une interface multimédia calquée sur celle du Zune.

Rappelons tout de même que le système ne devrait sortir que l’an prochain.

Davantage d’informations sur WMPowerUser.com ici et là.

Test du Samsung NC110

Nouveau netbook de Samsung, le NC110, est en test sur LaptopMag.

Très bien noté, ce netbook possède un design vraiment intéressant, avec son petit liseré rouge, mais surtout une excellente autonomie (7h). Enfin, le clavier est apparemment très confortable à utiliser.

Retrouvez le test sur LaptopMag.

vendredi 20 mars 2009

SmartLyrics - Logiciel d’affichage des paroles pour Windows Mobile

Si comme moi vous aimez chanter quand vous écoutez vos chansons préférées, vous allez probablement apprécier SmartLyrics.

En effet, SmartLyrics vous permet d’afficher les paroles (grâce à l’excellent service www.LyricsPlugin.com) de vos chansons lues avec Windows Media Player, AudioManager (TouchFLO 2D ou TouchFLO 3D), ou encore de rechercher vous-même vos paroles.

ScreenShot2

Actuellement en version 0.3, les prochaines versions devraient apporter le support de nouveaux lecteurs (comme Conduit Pocket Player, S2P) voire même de MusicID.

Le programme nécessite le framework 2.0 et une machine sous WM5 à 6.1. Pour le moment, WM6.5 n’est pas supporté.

Si je vous parle de ce programme, c’est avant tout car c’est moi qui le développe… Un peu de pub, ça ne fait pas de mal ! :D

Vous trouverez les fichiers d’installation sur XDA-Developers.com.

Petites modifications pour WM6.5…

Lors du MWC, la démonstration du nouveau menu Démarrer faisait apparaître une interface en forme de “Nid d’abeille” (le fameux HoneyComb).

Malheureusement, le look de cette interface est très décrié. Lors du récent MIX09, Microsoft a alors fait la démonstration d’un menu Démarrer re-designé (très légèrement) : fini les hexagones, les icônes sont agrandies, mais restent toujours dans une disposition entremêlée.


Ancienne et nouvelle présentation

La modification est subtile, mais visuellement agréable. Elle permet en plus certainement d’améliorer les performances d’affichage de cette liste.

Autre changement mineur, le défilement au doigt dans le menu démarrer est simplifié. En effet, dans les versions précédentes, un coup de doigt faisait défiler la page de façon “Kinetic” c’est-à-dire à la façon d’un iPhone : la page défile, et ralenti progressivement jusqu’à s’arrêter. La nouvelle version quant à elle arrête le défilement quand le bas de la “page” (la partie affichée) est atteint, permettant ainsi un défilement page à page plus intelligent.

Reste à attendre ce que donnera la version finale. Pour cela, rendez-vous à la rentrée prochaine !